samedi, 09 août 2014

Conjuration.

J'ai parfois la sensation que je vais me déchirer, me désagréger, me désintégrer dans l'absolu : la tête me tourne, l'air me manque, la nausée...

Tout mon corps me fait mal. 

J'ai recours à une pilule magique qui m'apaise dans l'heure. 

Ces symptômes sont de mon fait depuis plusieurs années, mais ils sévissent avec une étonnante acuité et persistance depuis prés d'un an, depuis que je me suis émietté  dans l'ombre.

Ils sont un handicap que je ne puis pallier - je n'y parviens pas - ni par le bon sens, ni par l'accoutumance.

C'est comme si à chaque fois, mon instinct de survie était mis à l'épreuve, sa densité mesurée selon la plus-value.

J'ai peur dans le noir, que tous ces monstres reviennent...

Je sais que je ne m'en sortirai plus seul et qu'il me faudra m'en remettre à un professionnel, le cas échéant.

Cette nuit est une de ces nuits où quelque chose doit sortir de moi, au risque de m'emporter avec lui dans la cuvette des WC : La raison ou mes tripes ?

 

 

01:38 Écrit par SOUS X dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.