mardi, 01 avril 2014

Le repêchage séraphique.

A l’instant où l’on m’a rapporté ton énième intrusion chimérique, j’ai compris que le glas avait sonné.

L’acteur burlesque de l’amour gourd et moi fêtions cette fichue Saint-Valentin dans un restaurant italien quand il me conta ce rêve, érotique soit dit en passant : Lui et Moi dans le feu de l’action et Toi qui intervins, un être de lumière, un blondinet rayonnant, quelqu’un dont l’aura transcendait tout le reste ; tu voulais t’occuper de lui mais je ne voulais pas, alors tu t’es occupé de moi pendant que je m’occupais de lui…

Mon interlocuteur, sa narration durant, feignait encore l’amour dans sa célébration inhérente à l’occasion, mais moi, moi je fondais de soulagement, car le message était clair : Tu me sauvais en reprenant tes droits.

D’une brillante volte-face, l’erreur dans laquelle je m’enlisais, tu as su la corriger pour m’en extraire dignement.

Merci, mais… en apprendrai-je plus un jour ?

 

Je te laisse carte blanche quoi qu’il en soit, pour m’éviter de brandir le carton rouge in extremis… sinon quand il est déjà trop tard.

Commentaires

Excellente lecture, merci enormément ! ! !

Écrit par : site pari sportif | mardi, 27 mai 2014

Répondre à ce commentaire

Il est exceptionnelle votre blogging, prompte, pratique, il l'aime bien, est ce que la réalisation d'un tel blog est gratuite ?

Écrit par : Pronostic france honduras | jeudi, 12 juin 2014

Répondre à ce commentaire

oui, tout à fait, via skynet.

Écrit par : sous x | dimanche, 15 juin 2014

Les commentaires sont fermés.