mardi, 02 novembre 2010

A ceux que je n'ai pas aimés.

L'amant qui loue est l'amant couronné.

Avant l'amour, l'amour-propre était né...   (Gentil Bernard)

 

J'ai beau m'efforcer de t'aimer

Tout au fond de moi rien n'y fait

Je ne suis que maladresse

 

Mes actes sont désespérés

Je ne puis que te témoigner

Qu'une lymphatique tendresse

 

Pourquoi irais-je m'abîmer

Dans un no man's land sublimé

Aux seuls instants de nos faiblesses

 

Ton corps à peine dissipé

Il se lève un brouillard épais

Où se déferre ma détresse

 

Sans doute te regretterai-je

Quand mes cheveux couleur de neige

je ne serai que solitude

 

Mais quel amer amant ferai-je

Entre le mirage et le rêve

Si je ne vis de turpitudes

 

Car mon bonheur est à ce prix

Frappé du sceau de l'interdit

Je ne veux avoir de remords

 

M'accommoder de mon ennui

Se résumerait au déni

Autant flirter avec la mort

 

15:34 Écrit par SOUS X dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour, rupture, liberté, trahison

Les commentaires sont fermés.