lundi, 11 octobre 2010

Don't leave me now

13 juin 2010 11h55'

Quand tout n'est qu'affaire de compromis et d'assentiment, il est un no man's land où le sentiment trouve refuge, stagne ou évolue selon les sommations de l'ennemi.

Puis quand vient la fin de la trève, le glas comme une épée de Damocles, mille fois on a envie de partir, mille fois on bat retraite et la vie s'écoule, un jour de plus, un jour gagné.

Mais le temps détruit tout, c'est une lapalissade.

On attend, on s'attend, peut-être en vain. Et un jour, un soir, qu'importe, à un moment donné on n'attendra plus rien.

20:08 Écrit par SOUS X dans L'amour gourd. | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.