lundi, 11 octobre 2010

Cote d'alerte.

19 juin 2010 13h41'

La moindre étincelle devient un feu qui me consume de l'intérieur. Il finira par m'embraser entièrement.
Ce sera l'horreur, l'horreur inutile. Lequel de nous deux aura le sentiment d'en réchapper la tête haute, en se voilant forcément la face ?
C'est vain.
Plutôt dormir que de s'anéantir. Oublier que de riposter.
Le pacifisme est de rigueur quand il n'existe d'enjeu.
Effacer les ratures, revoir sa copie, conclure et y apposer le mot fin.
Ce soir, il y aura de l'alcool, trop d'alcool... et le brasier s'ouvrira sous nos pieds.
Comment ne pas y tomber ?
Comment ne pas se vomir l'un et l'autre ?

20:36 Écrit par SOUS X dans L'amour gourd. | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.