lundi, 13 septembre 2010

Délire.

J'me verrais bien là-bas dans l'Antarctique

Me mettre autour de mon séant

Au beau milieu de l'océan

Une bouée marquée Titanic...

 

Et que vienne enfin le moment où tout sera égal à ce sentiment, cette certitude que la seule beauté réside, non point dans le désespoir, car celui-ci exige encore une larme pipée par l'émotion, laquelle est obsolète par défaut ; mais dans la transcendance, cette monstruosité relative, qui se définie par elle même : au fond rien ne vaut...

01:08 Écrit par SOUS X dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.