vendredi, 12 février 2010

Je m'oublie.

Il se passe des choses.
Intéressantes ? Peut-être... des êtres se rapprochent dangereusement.
Mais je me lasse déjà, le jeu ne m'amuse plus.
Quelle tristesse !
Les feux d'artifices m'exaspèrent, j'ai perdu mon fiel de la fête.
Voilà comment on assomme quelqu'un à coups de marteau.
Je n'ai jamais eu autant de popularité mais cet essor m'indiffère.
Sans doute ai-je trop attendu, trop aspiré et ressassé mes bonheurs aussi minimes fussent-ils, pour qu'aujourd'hui j'en aspire autre chose qu'un ressac amer.
Oh, mais j'oubliais... j'ai la mort dans l'âme.
Quel con !

23:53 Écrit par SOUS X dans Général | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.